J’ai testé pour vous… un tatouage à Noir d’Encre

Je reviens en force ! Aujourd’hui, on va discuter tatouage ! Ce n’est pas mon premier et peut-être pas mon dernier, c’est tout simplement mon deuxième tatouage. Je me suis faite tatouer la première fois à la cheville, il y a déjà 4 ans, près de chez mois. Depuis, j’ai déménagé à Bordeaux, je me suis réorientée, j’ai de nouvelles activités enfin plein de choses qui remplissent ma vie.

Avant de se lancer… On réfléchit !

Alors ce nouveau tatouage, j’y ai mûrement réfléchi, à peu près deux ans depuis le premier dessin que j’ai tenté de faire. Oui, oui, je ne suis pas du tout douée pour les arts. Bref, une fois ce « magnifique » dessin réalisé je l’ai mis de côté en attendant le bon moment. Mais ce n’est pas tout. Je ne voulais pas retourner chez le tatoueur qui m’avait tatoué en 2012 et puis je voulais trouver quelqu’un à Bordeaux dont le travail correspondait exactement à ce que je souhaitais. Je cherchais un tatoueur qui savait faire des traits fins, des ronds bien ronds, des tatouages en noir enfin je cherchais une petite perle. Mes recherches m’ont tout droit dirigée vers Noir d’Encre.

Au vu de tout les tatouages qu’elle faisait, Noir d’Encre était parfaite pour réaliser mon tatouage et lorsque j’ai vu qu’elle avait des créneaux de libre fin août je n’ai plus hésité, j’ai foncé.

Le 1er rendez-vous

J’ai pris un 1er rendez-vous fin juillet pour lui faire voir mon joli projet et mon dessin en même temps afin qu’elle me dise si c’était réalisable pour elle ou non. Et que de conseils j’ai eu ! Tout d’abord mon dessin était beaucoup trop grand pour n’être que sur mon poignet, pas de souci il ferait mon avant bras tant que cela restait fin. Et puis, il fallait retravailler tout ça pour que cela soit plus harmonieux. C’est là que j’ai laissé faire la véritable artiste qui m’a envoyé après quelques semaines le dessin qui allait devenir mon tatouage. Là encore, elle a été de très bons conseils et a très bien su me dire non quand cela ne pouvait pas être possible que se soit pour la longévité de mon tatouage ou parce que cela n’allait pas faire joli.

Dessin de tatouage réalisé par Noir d'Encre

Le grand jour !

Le 19 août, je suis allée au salon de Noir d’Encre un petit peu stressée mais ma super tatoueuse a su me mettre tout de suite à l’aise. Bras rasé, nettoyé, stencil posé et hop c’est parti pour une heure de… tatouage tout simplement car comme pour ma cheville je n’ai rien ressenti ou en tout cas ça ne pas fait mal du tout. Une simple et légère sensation de picotement. Une fois la séance finie, une photo souvenir et plein de conseils pour la cicatrisation.

Depuis, c’est nettoyage au savon PH neutre, crème pour tatouage 2 à 3 fois par jour, pas de soleil ni de bain pendant 3 petites semaines jusqu’à cicatrisation complète de ce petit bijou. Hydratation, hydratation, hydratation !

Crème_tattoo_sanex

En tout cas, je suis super fière de mon nouveau compagnon qui ne va plus jamais me lâcher. Et réfléchissez bien avant de vous lancer, un tatouage ce n’est pas rien, c’est pour la vie et bien que je n’ai pas eu mal car c’était sur mon bras, se faire tatouer ce n’est pas rien !

Un grand merci à Noir d’Encre qui a su dessiner le tatouage que je rêvais, qui a fait un travail de fou et qui m’a donné plein de conseils pour la suite. N’hésitez pas à passer la voir au 17 Rue Camille Sauvageau à Bordeaux si votre tatouage correspond à ce qu’elle fait.

Avez-vous vous aussi des tatouages ? Comptez-vous vous en faire des nouveaux ?

Publicités

2 commentaires sur « J’ai testé pour vous… un tatouage à Noir d’Encre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s